Outils de sensibilisation du gâchis dans les cantines auprès des enfants et solutions de recyclage

 

  • Le temps passé à la cantine est un moment de convivialité où il est possible de sensibiliser les enfants sur l’alimentation, le goût, l’origine des produits, le poids des déchets et valoriser le travail des producteurs et des cuisiniers.
  • Faire élaborer les affiches de sensibilisation par les enfants, un pacte anti-gâchis…
  • Fiches école du gaspillage alimentaire : 123456

TRIER LES DÉCHETS

Les quantifier

  • Peser chaque jour les déchets et afficher le résultats pour les 5 jours de la semaine. Les enfants perçoivent leur comportement alimentaire et voient leurs efforts. Le personnel de restauration note les menus correspondants. Exemple de document

Les Trier pour optimiser le recyclage

  • Trier les bio-déchets : Réglementation
  • Trier le pain : dans sac poubelle transparent pour visualiser le nombre de sac / jour / par semaine ( ou exposer un tas de pain, déposer le pain dans des caisses grillagées… ) Afficher les résultats.Prévoir de recycler le pain à la fin de l’opération :
    • Le donner pour l’alimentation animale (contacter un centre équestre, un zoo, une ferme… pour savoir si le propriétaire est intéressé pour récupérer du pain et à quelles conditions. Vous pouvez également le donner à une association qui en fait de la farine animale. Dans tous les cas, la préfecture doit en être informée)
    • Ou contacter le syndicat de traitement des déchets pour qu’il vous aide à
      gérer les déchets de pain en fin d’animation, si possible en le valorisant par
      compostage.
  • Trier les aliments non-consommés à la cantine (pommes, desserts …) et se mettre en lien avec une banque alimentaire ou une épicerie sociale. ( Guides pour donner aux associacions en toute simplicité )

DIMINUER L’EMISSION DES GAZ A EFFETS DE SERRE

  • Afficher un tableau des équivalences entre un aliment et son indice carbone
  • Afficher un tableau des équivalences entre un aliment gaspiller et sa consommation d’énergie.

Manger local et Bio

  • Pour préserver et valoriser les petites entreprises locales
  • Les circuits courts issus de l’agriculture biologique permettent d’agir concrètement pour la qualité de l’eau, de l’air et des sols. Ils préservent les ressources naturelles, la biodiversité et les paysages. Ils limitent le gaspillage d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre associées au transport, à l’entreposage et au chauffage des serres.

Manger les aliments de saison

  • Les fruits et légumes de saison en image ( site ). Pour diminuer l’émission de gaz à effet de serre et l’utilisation des produits chimiques lors des cultures hors-sol. La liste complète sur ce site. Ou simplifiée ici sur ce site.  Le loto des fruits de saison. Les coloriages étéautomnehiverprintemps de ce site. Le calendrier.
  • Les fruits de mer et poissons de saison : le tableau A4  et poche. Le calendrier avec les valeurs nutritives en protéines et lipides.
  • Les produits de saison répondent également à des besoins physiologiques précis. Par exemple, les fruits et légumes gorgés d’eau permettent de lutter contre la déshydratation en été. Leur teneur en bêta-carotène contribue également à protéger la peau contre les rayons du soleil. En hiver, les légumes riches en matière sèche et amidon fournissent de l’énergie pour lutter contre le froid et les maladies hivernales.

 

Pour note :

Autres sources :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s